Dans le prolongement de son spot télé, où la marque affirme que les retours des consommateurs l’ont aidé à revoir ses recettes pour plus de naturel, Liebig déploie une campagne sur les réseaux sociaux et visant plus spécialement twitter, baptisée « Eat your tweets ».

Le principe est simple, Liebig a sélectionné des tweets de clients peu satisfaits, les a « converti » en pâtes alphabet, et les a envoyés à leurs détracteurs accompagnés d’une de leur « nouvelle » soupe.

L’objectif étant concrètement de faire « manger leur tweet » aux mécontents et les faire changer d’avis sur la marque, tout en plaçant la marque sur un positionnement « à l’écoute » du consommateur, avec une capacité d’autodérision et de recul sur ses produits.

La campagne est plutôt intéressante et bien réalisée. Le spot télé est diffusé depuis plusieurs jours et a pu faire son ouvrage, que la campagne web vient achever. Reste que les commentaires sous le tweet de Liebig sont toujours peu flatteurs, oscillant entre les accros aux soupes maison, et les plus dubitatifs qui voient cette campagne comme un aveux sur le peu de naturel des soupes « d’avant ».

Une petite vidéo pour présenter la campagne